vendredi 11 août 2017

"Wadjda et le vélo vert" de Haifaa Al Mansour - Gallimard jeunesse

Wadjda, 11 ans, est une jeune écolière qui habite Riyad, la capitale de l'Arabie Saoudite. Et comme toutes les filles ou femmes de ce pays, elle doit supporter énormément de contraintes ! Malgré tout, , grâce  à des "petits riens", elle résiste. (elle fait semblant de chanter l'hymne religieux à l'école, elle joue avec son ami garçon Abdallah, elle a installé une antenne sur son toit pour écouter des radios étrangères dans sa chambre...). Son rêve ? Posséder un vélo ! Sauf qu'en Arabie Saoudite, les femmes et les jeunes filles sont interdites de faire du vélo ou de conduire. Pourtant Wadjda a déjà repéré le vélo qu'elle veut acheter avec l'argent de ses "trafics" (elle enregistre des cassettes et elle fabrique des bracelets qu'elle revend à ses copines d'école). Mais ce vélo coûte très cher. Un jour, une opportunité s'offre à elle : un concours de psalmodie des versets du Coran est organisé dans son école, avec une récompense à la clef. Plus personne ne reconnaît Wadjda, qui tout à coup devient "une petite fille modèle" et s'applique soudain à apprendre ces versets. Bien sûr elle gagne le concours, mais la directrice de l'école ne lui donne pas l'argent de la récompense et en fait don à "la cause palestinienne". Wadjda est très en colère et triste, et le devient encore plus lorsqu'elle rentre chez elle et que sa mère lui apprend que son père vient de la répudiait et qu'elles sont dorénavant toutes seules.
Ultime geste de résistance : sa maman lui a acheté son vélo vert !!
 
Magnifique roman qui m'a énormément touché ! A recommander à toutes les jeunes filles. Grâce à son regard réaliste et sincère, l'auteur, qui est aussi la 1ère réalisatrice de cinéma saoudienne, nous fait découvrir, sans volonté de jugement, les réalités d'une vie à mille lieues de la nôtre.
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

jeudi 3 août 2017

"Jardin des colonies" de Thomas B.Reverdy et Sylvain Venayre - Flammarion

Un écrivain veut écrire un roman d'aventure et il décide de raconter la vie de Jean Thadée Dybowski
qui dans les années 1880 voyagea en Afrique et fut nommé directeur du Jardin colonial de Nogent en 1890. A cet effet, il rencontre un jeune historien et visitent ensemble le Jardin colonial.
Leur promenade est l'occasion d 'évoquer le passé colonial de la France et sa représentation
C'est intelligent, passionnant.
Une écriture fluide.
A la fin du roman nous avons une envie folle d'aller nous promener dans le jardin colonial de Nogent qui vient d'être ouvert au public.

Charlette (Médiathèque d'Orgon)

mardi 1 août 2017

"La Daronne" d'Hannelore Cayre - Métaillé

Patience Poretefeux, 53 ans, veuve, mère de deux filles adultes, fille d'une mère dont elle doit assumer financièrement son séjour dans une maison de retraite, traductrice pour le ministère de la Justice qui la paie au noir.
Au détour d'une conversation qu'elle doit traduire sur un trafic de drogue, lui vient l'idée de faire du trafic.

Un roman original, drôle, ironique, plein d'humour qui aborde des sujets de société avec justesse (les maisons de retraite, la fin de vie, les difficultés psychologiques et financières des enfants lorsque les parents sont placés) mais également le trafic de drogue.
Bref, un excellent roman.

Charlette (Médiathèque d'Orgon)

mardi 4 juillet 2017

"Shiro et les Kamishibai" de Manuela et Zad - Utopique

Un conte en musique.
Résultat de recherche d'images pour "shiro et les kamishibaïs" En face de la maison de Shiro, il y a cet homme qui sort chaque jour avec son vélo. Shiro découvre qu'il est conteur de kamishibaïs. Enfant, Shiro vient fidèlement écouter ses histoires... Devenu adulte, il travaille et met chaque sou de côté pour s'acheter un beau costume. Mais dès qu'il le peut, il vient écouter le vieil homme jusqu'au jour où celui-ci n'est pas au rendez-vous.
Shiro découvrira en vitrine le kamishibaï de son ami conteur. Il laissera son costume pour acheter le kamishibaï et devenir conteur à son tour.
La rencontre et l’amitié d’un enfant et d’un conteur d’histoire Kamishibai sur la place d’un village.
Très bel album sur la transmission – Coup de CŒUR
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

"Elle est bonne ?" de Jean Gourounas - Atelier du poisson soluble

Dans la même veine de « Alors, ça mord », le comique de répétition. On retrouve les mêmes et on recommence ! Elle est bonne ?










Marielle (Bibliothèque de Mollégès)
 

jeudi 29 juin 2017

"L’envol des couleurs" de Hélène Kerillis - Léon art & stories – art fiction

Album doc sur le peintre Vermeer.
Elisabeth habite dans une ville étrange où tout le monde est obligé d’aimer le Bleu. Elle est tombée amoureuse de Melchior, un jeune homme de la ville Rouge. Une histoire d’amour qui finit bien aux couleurs de Vermeer. Un bel album sur les couleurs et leurs mélanges.
Un doc en fin d’ouvrage sur l’artiste peintre. Très intéressant.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

"Les deux colombes – Picasso" de Géraldine Elschner et Zaü - L’élan vert

Un album inspiré de l'oeuvre "La Colombe de la paix " de Picasso
Le voyage de la colombe multiplie les clins d’oeil à Picasso.
Un album qui prône la paix.
Il y a un dossier pédagogique très complet sur internet pour travailler avec les enfants en classe.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 27 juin 2017

"Une histoire de bonheur" d'Emmanuel Volant - Bilboquet

Émile vit dans une famille où tout le monde collectionne quelque chose. . Après avoir beaucoup cherché ce qu’il pourrait lui aussi collectionner, Emile veut devenir collectionneur de  petits bonheurs . Mais, un jour, un oiseau vient se poser sur l'épaule d'Émile. Seulement voilà, cet oiseau-là, c'est un oiseau de malheur...  De jolies illustrations.
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

vendredi 23 juin 2017

"Mes premières enquêtes : remous à la piscine" d'Emmanuel Trédez et Maud Riemann - Auzou

Enzo se rend à la piscine avec ses parents et Max, le coquin, qui s'était caché dans son sac ! Bientôt, Enzo reçoit des messages codés : on lui demande d'agir contre un voleur d'affaires de piscine ! De toboggans en bain à remous, Enzo mène l'enquête, avec son chien Max !
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

mercredi 21 juin 2017

"La veille de presque tout" de Victor del Arbol - Actes sud

Littérature espagnole.
« L'inspecteur Ibarra a été transféré depuis trois ans dans un commissariat de sa Galice natale après avoir brillamment résolu l'affaire de la petite disparue de Malaga. Le 20 août 2010, 0 h 15, il est appelé par l'hôpital de La Corogne au chevet d'une femme grièvement blessée. Elle ne veut parler qu'à lui… »
Un roman  très dense, émouvant et d'une profonde noirceur dans lequel l'auteur aborde différents thèmes tels que l'amour, le remords, la filiation, la vengeance, la vie et la mort mais aussi le poids du passé que chacun porte en soi. Gros coup de cœur pour ce roman magistral aux nombreuses ramifications.
A lire aussi du même auteur l’excellent roman "La tristesse du samouraï".
Dominique (Bibliothèque de Mollégès)

mardi 20 juin 2017

"Ton premier livre de cuisine végane" de Ruby Roth - Ed. Age d’homme

Un livre de recettes véganes à préparer avec les enfants.
Résultat de recherche d'images pour "Ton premier livre de cuisine végane" de Ruby Roth"Pour un public sensible et averti car dans certaines recettes, on trouve des ingrédients que l’on a pas toujours chez soi.
Recettes sympas, comme les chips de choux Kale, ou la sauce betterave.
Il y a les boissons, les sauces, les petites faims, les grosses faims, les salades et les desserts.
La liste des courses (p. 116) est très utile ! Et en fin d’ouvrage, l’index et des liens internet sur l’auteur, incontournable dans le monde vegan. Sympa !
Marielle (Bibliothèque de Mollégès)

samedi 17 juin 2017

"La tresse" de Laetitia Colombani - Grasset

Il faut aller jusqu'au bout de ce roman pour savoir ce qui relie ces trois femmes. Smita, indienne intouchable, ne veut pas que sa fille subisse la même vie qu'elle, à savoir vider les latrines des autres. Il y a Giulia, fille d'un entrepreneur sicilien, fabricant de perruques à base de cheveux naturels. Et il y a aussi Sarah, femme d'affaires dans un cabinet d'avocat à Montréal.

Outre  Smita, qui veut changer son mode de vie, Giulia apprend que l'entreprise de son père est pratiquement en faillite. Elle ne veut pas se laisser abattre, et va trouver une solution. Sarah apprend qu'elle a un cancer, et s'efforce de le cacher dans son travail. Mais, « quand on  nage au milieu des requins, il vaut mieux ne pas saigner... »

Je vous laisse découvrir ce magnifique premier roman de Laetitia Colombani, plutôt scénariste, réalisatrice et comédienne. Gros coup de coeur.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

mercredi 14 juin 2017

"La tristesse des éléphants" de Jodi Picoult - Actes Sud

Roman choral. Il y a tout d'abord Jenna, une adolescente de treize ans, à la recherche de sa mère depuis dix ans, depuis qu'elle a disparu après un drame. Il y a Serenity, voyante aux cheveux roses, ayant perdu pied après une mauvaise prédiction touchant un notable, Virgil, l'ancien policier en charge de la disparition d'Alice Metcalf et  détective désabusé, et finalement Alice, la maman de Jenna.
Mais les personnages centraux, ce sont les éléphants, dont Alice étudie le comportement tout d'abord au Botswana, où elle rencontre Thomas, en charge d'une réserve les protégeant aux Etats-Unis. Elle l'y rejoindra, donnera naissance à Jenna et l'aidera dans ce refuge. Mais peu à peu, Thomas sombre dans la folie…
La tristesse des éléphants par PicoultMélange de « documentaire animalier », d'enquête, d'humour et de surnaturel, je ne vous en dis pas plus , je vous laisse découvrir ce magnifique roman (édité pour la première fois chez Actes Sud). Les personnages peuvent paraître caricaturaux, et pourtant tout coule dans  ce récit qu'on n'arrive pas à lâcher. Jenna est poignante dans sa recherche, avec sa grand-mère mutique sur la disparition de sa fille, Virgil et Serenity veulent  rattraper leurs échecs, et la fin est tout simplement …. époustouflante.

N'hésitez pas à consulter le site du « Sanctuaire des Eléphants », dans le Tennessee, qui donne corps à ce roman. Vous sortirez de tout ceci avec une autre vision de ces animaux, une meilleure compréhension de leurs rites, et l'envie furieuse de protéger cette espèce contre l'exploitation qui en est faite.
Marie-France (Médiathèque de Sénas)

mardi 13 juin 2017

"Un été à quatre mains" de Gaëlle Josse - Ateliers Henry Dougier

Résultat de recherche d'images pour "un été à quatre mains josse"En 1824, un été dans la vie de Franz Schubert, compositeur autrichien (Vienne). Il a 27 ans, se remet d’une maladie vénérienne, d’échecs amoureux, il est sans le sou. Il a été invité pour être maitre de musique de 2 jeunes filles dans une famille de la haute aristocratie. Cela se passe en Hongrie dans la magnifique résidence d’été peuplée de domestiques. Ceci est véridique, tout le reste est fiction.
Gaëlle Josse nous décrit avec beaucoup de délicatesse et de sensibilité le talent, l’amour de la musique, la passion amoureuse. Franz s’éprend de Caroline, la plus jeune sœur, mais vu les différences de classe sociale, c’est un amour impossible…..Ce pauvre Franz si doué, mais pas très beau, si timide et mal à l’aise dans cette riche famille... En même temps, elle raconte avec beaucoup de finesse et de détails, une époque, une société.
Ce livre n’est pas une biographie, mais c’est l’œuvre d’une Artiste. C’est un petit bijou de 87 pages dans lequel transparait toute l’affection que Gaëlle Josse a pour Franz Schubert. C’est magnifiquement écrit.
Elisabeth.

jeudi 8 juin 2017

"Ouvre les yeux" de Matteo Righetto - Ed. La dernière Goutte

Ce livre est une merveille, ce livre est sublime !
 
Résultat de recherche d'images pour "ouvre les yeux matteo righetto"Le sujet étant délicat on pourrait être dans le pathos et ce n’est pas le cas.
Il s’agit de l’intimité et de l’essence même du couple, mais pas seulement, il y a vraiment autre chose…
Et pour finir quand vous aurez compris à quoi il fait référence cela vous arrachera le cœur. Un livre qui vous bouleverse au plus profond de vous-même.
 
A lire absolument !
 
 Maria (Médiathèque d'Eyguières)

samedi 27 mai 2017

"Le roi et le premier venu" d'Alain Serge Dzotap ; Ill. Anne-Catherine De Boel - Pastel

Très bonne histoire, très bien écrite, sur le pouvoir.
Résultat de recherche d'images pour "le roi et le premier venu"Les illustrations sont magnifiques, colorées et expressives.
A raconter à partir de 5 ans.

Le roi de la savane, le lion, décide un jour de ne plus régner avec bonté mais de faire peur à ses sujets. Alors il demande au 1er venu, la hyène, ce qu'il faut qu'il fasse pour être craint comme un vrai roi. Petit à petit, la hyène devenue son conseiller prend le pouvoir et dicte ses faits et gestes au roi, jusqu'à la chute finale, pleine de saveur !
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

vendredi 26 mai 2017

"Flora Banks" d'Emily Barr - Casterman

Résultat de recherche d'images pour "Flora Banks d'Emily Barr" Flora Banks a 17 ans mais depuis l'âge de 10 ans, sa mémoire s'efface constamment. Elle n'a qu'une seule amie, Paige, jusqu'au jour où elle se fâche avec elle. A la suite d'une soirée lui reste un souvenir : elle a embrassé Drake, le petit copain de Paige qui part dès le lendemain dans le Spitzberg, en Arctique. Elle partira là-bas, seule, échappant à la surveillance étroite de ses parents, partis en France rejoindre leur fils aîné, gravement malade.
Je n'en dirai pas plus, car cette histoire est vraiment passionnante,  pleines de rebondissements, je l'ai lu d'une traite !
Au début, on est un peu déstabilisé par l'état de Flora, par la façon de raconter de l'auteur (beaucoup de répétitions par exemple) mais cela fait vraiment entrer dans la peau de cette jeune fille et nous rendre compte (peut-être un peu) de ce que cela peut être d'avoir une mémoire qui s'efface et de devoir tout noter pour se rappeler de ce que l'on a fait il y a quelques heures, des gens que l'on a rencontré, etc. En plus, la plupart des personnages sont bienveillants et ça fait du bien.
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

jeudi 18 mai 2017

"Le carnet rouge" d'Annelise Heurtier - Casterman poche

Niveau Collège.
Résultat de recherche d'images pour "Le carnet rouge" d'Annelise Heurtier"Bon roman, facile à lire et instructif car il met en lumière la condition de certaines petites filles au Népal. (Les Kumari royales : petites filles élevées dans des temples et considérées comme l'incarnation d'une déesse).
Voici donc l'histoire de Marie, 16 ans, dont la grand-mère était népalaise. Elle n'en sait pas plus car sa mère a toujours refusé de parler de ses origines et de sa mère qu'elle a quitté à l'âge de 18 ans. Grâce à Jean, le mari de sa grand-mère, Marie va remonter le fil de son histoire familiale maternelle car il lui transmet un carnet rouge où sa grand-mère raconte toute sa vie, de son enfance au Népal jusqu'à sa rencontre avec Jean et son arrivée en France.
Vous résumez en détails ce livre serait trop long car il est dense et plein de rebondissements, aussi je vous recommande fortement de le lire.
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

jeudi 11 mai 2017

"Les filles au lion" de Jessie Burton - Gallimard

Par l’auteur de l’excellent roman "Miniaturiste" en 2015.
Résultat de recherche d'images pour "Les filles au lion   Jessie Burton      Gallimard" Nous sommes dans les années 1960 à Londres. Odelle originaire des Caraïbes rêve de devenir écrivain. Elle est embauchée dans une galerie d’art et travaille pour Marjorie Quick qui l’encourage à écrire. Dans le même temps elle fait la connaissance d’un charmant jeune homme Lawrie qui cherche à connaître la valeur et la provenance d’un tableau que sa mère lui a légué. Deux jeunes femmes et un lion sont représentés sur ce tableau. Odelle veut en savoir plus sur ce tableau et mène une enquête qui l’emmènera en Andalousie dans les années 1930…
Enigme, amour, histoire et politique tout est réuni pour passer un très beau moment de lecture.
Dominique (Bibliothèque de Mollégès).

vendredi 21 avril 2017

"Le grand saut" de Florence Hinckel - Nathan

A La Ciotat, six amis, entrent en classe de terminale. Iris, Paul, Rebecca, Marion, Alec et Sam se connaissent depuis la 6ème et s'apprêtent à faire "le grand saut" : les études, la vie d'adulte.
Résultat de recherche d'images pour "le grand saut florence hinckel"L'histoire de ce premier tome, car il y aura une suite, se déroule de la rentrée de septembre au mois de novembre.
C'est un roman très juste sur l'adolescence, avec ses tourments, ses histoires d'amitié ou d'amour... Les six personnages connaissent tous différents problèmes amoureux ou familiaux que l'on suit avec intérêt. Vivement la suite !
Florence (Médiathèque d'Eygalières)