vendredi 11 août 2017

"Wadjda et le vélo vert" de Haifaa Al Mansour - Gallimard jeunesse

Wadjda, 11 ans, est une jeune écolière qui habite Riyad, la capitale de l'Arabie Saoudite. Et comme toutes les filles ou femmes de ce pays, elle doit supporter énormément de contraintes ! Malgré tout, , grâce  à des "petits riens", elle résiste. (elle fait semblant de chanter l'hymne religieux à l'école, elle joue avec son ami garçon Abdallah, elle a installé une antenne sur son toit pour écouter des radios étrangères dans sa chambre...). Son rêve ? Posséder un vélo ! Sauf qu'en Arabie Saoudite, les femmes et les jeunes filles sont interdites de faire du vélo ou de conduire. Pourtant Wadjda a déjà repéré le vélo qu'elle veut acheter avec l'argent de ses "trafics" (elle enregistre des cassettes et elle fabrique des bracelets qu'elle revend à ses copines d'école). Mais ce vélo coûte très cher. Un jour, une opportunité s'offre à elle : un concours de psalmodie des versets du Coran est organisé dans son école, avec une récompense à la clef. Plus personne ne reconnaît Wadjda, qui tout à coup devient "une petite fille modèle" et s'applique soudain à apprendre ces versets. Bien sûr elle gagne le concours, mais la directrice de l'école ne lui donne pas l'argent de la récompense et en fait don à "la cause palestinienne". Wadjda est très en colère et triste, et le devient encore plus lorsqu'elle rentre chez elle et que sa mère lui apprend que son père vient de la répudiait et qu'elles sont dorénavant toutes seules.
Ultime geste de résistance : sa maman lui a acheté son vélo vert !!
 
Magnifique roman qui m'a énormément touché ! A recommander à toutes les jeunes filles. Grâce à son regard réaliste et sincère, l'auteur, qui est aussi la 1ère réalisatrice de cinéma saoudienne, nous fait découvrir, sans volonté de jugement, les réalités d'une vie à mille lieues de la nôtre.
Florence (Médiathèque d'Eygalières)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.